La validité des travaux d’un chercheur canadien remise en question dans Science

Le Pr Newmaster concluye que la mayoría de los suministros a base de hierbas disponibles en el marché, entre ellos l’échinacee y ginkgo biloba, contención de ingrédients qui n’étaient pas inscrits sur l’étiquette, des agent de remplissage et des contaminants dangereux pour la salud

Pas moins de 44 produits de 12 compagnies avaient été testés à l’aide d’unetechnical d’analyse de l’ADN appelée codage à barres (código de barras) molécula, que utiliza un morceau de secuencia génétique pour identifier à quelle espèce l’ADN en cuestión aparente. Seules deux de ces entreprises avaient fourni les produits indiqués, sans substitutifs, contaminantes or remplissage agent.

Antes del 60 % de los échantillons analizados contención de las végétales espèces qui n’apparaissaient pas sur l’étiquette. De plus, les chercheurs avaient repéré des substitutifs dans 32 % des échantillons, tandis que más del 20 % contiene agentes de remplissage non dévoilés, comme du riz, des fèves de soya et du blé.

À l’époque, cet article publié dans BMC medicamento avait retener l’attention of medium nombreux, dont le New York Times et Radio-Canada, et avait créé une onde de choc dans l’industrie des suppléments.

Una publicación a la suite de cette, le Pr Newmaster está desarrollando rápidamente una autoridad en materia de verificación de ingredientes alimentarios. Il a même créé des entreprises de Certification qui ont rapidement été sollicitées par les manufacturers de suppléments pour authentifier leurs produits. En 2017, Pr Newmaster a créé une alliance de recherche sur les produits de santé naturels (NHPRA) avec l’Université de Guelph, no l’objectif est d’améliorer les technologies de Certification des Suppléments.

de resultados falsos

Dans son poll publiée dans Cienciasel periodista Charles Piller informa que tiene expertos en enviar en junio de 2021 una carta a la Universidad de Guelph décrivant les problems représ dans l’étude et dans deux autres recherches réalisées par le Pr Newmaster et son équipe.

READ  Sociología militar: 199 años rompiendo filas

Les signataires de cette lettre, dont deux coauteurs d’articles prouds qui afirmant avoir été dupés par le chercheur, explicant that les données sur lesquelles étaient bases ces travaux reposent sur des information incompleta, fraudeuleuses ou même plagiées. Ils acusent aussi Steven Newmaster de ne pas avoir divulgué l’entièreté de ses interêts financiers dans ses artículos.

Le professeur n’a pas répondu aux demand d’entrevue de Cienciasmás il a rejeté toutes les acusaciones dans une declare envoyée à l’université.

Le travail d’enquête du magazine muestra que los problemas yacen en el trabajo científico carismático vont bien au-delà des trois études et comprennent des présentations et des discurs plagiés, des données manipulées et des réalisations d’autres chercheurs présentées comme étant les siennes.

Ciencias indicar que l’Université de Guelph enquête sur ces allégations depuis août 2021.

Dans une réponse écrite envoyée à Radio-Canada, l’université afirmó prendre très au seriesux les allégations d’inconduite et qu’une enquête est présentement en cours. Elle n’entend pas comentarista, más asegurar qu’elle prendra les mesures apropriées à la lumière des résultats.

Par ailleurs, la revue BMC medicamento el lanzamiento es una encuesta sobre el artículo que se publicó en 2013.

Casos de fraude en el aumento

Le Pr Bryn Williams-Jones, experto en bioética à l’École de santé publique de l’Université de Montréal, afirma que los casos de fraude son científicos en aumento de los dernières décennies porque se mantienen todo tipo de intereses sobre la base de la productivité ser consciente.

On est dans un context super compétitif. La prochaine subvention pour faire rouler ton labo está asociada a la capacidad de publier dans les grande revues. Sin embargo, même avec cette pressure, 99 % of chercheurs sont totalement limpio et font bien leur travaildijo Pr Williams-Jones, quien estima que les cas comme celui sont extrêmement rares de Steven Newmaster.

« La eligió qui me saute aux yeux dans ce cas, c’est l’alignement de toutes les étoiles. Sobre los conflictos de intereses institucionales y personales, los privilegios de poder, el fraude y el plagio. C’est un cas extrême qui n’est pas la norme. »

una cita de Le Pr Bryn Williams-Jones

Selon le bioéthicien, la plupart des fautes commises par les chercheurs s’expliquent habituellement par un contexto où les scientifiques manquent de ressources et de temps et doivent publier para obtener la financiación de leur équipe.

Toutes ces chooses s’expliquent, mais ne se justifient pas. Si le scientifique ne peut être objectif dans l’interprétation de ses données, ça va à l’encontre de son devoir et cela remet en question la crédibilité scientifiqueajoute M. Williams-Jones.

« Hay casos raros en extremo, ce sont souvent des individus hyperproblématiques qui noont pas été sanctionnés au début et qui empruntent une comportements glissante non éthiques, où l’on va de mal en pis. Ils deviennent de véritables rockstars scientifiques intocables! »

una cita de Le Pr Bryn Williams-Jones

el comité disciplinario

El trabajo realizado para el comité que mène l’enquête sur les agissements du Pr Newmaster doit être réalisé avec une great transparent, explique the bioethicien, puisque l’université está en conflicto de intereses en la razón de ser partenariat d’affaires avec le chercheur .

Il faut mettre beaucoup l’accent sur l’indépendance du comiteinsiste Bryn Williams-Jones.

« En doit s’asurer que el comité es más blindé que d’habitude parce que les conflict d’interêts son más importantes. »

una cita de Le Pr Bryn Williams-Jones

Il faut ajouter des membres et éviter d’y mettre des personnes du même département. Ils doivent trouver des expertos totalement imparciales d’autres universités qui ne sont pas impliqués. El comité doit aussi incluye des gens d’autres domaines qui ont des expertis de gestion, por ejemploayuda l’experto.

Le travail d’enquête prendra fort probablement plusieurs mois. À la suite de l’evalue du dossier, el comité rendra sa décision et fera des recommandations à l’université, qui décidera de l’action à prendre.

« Si las allégations sont fondées, il faudra qu’il y ait de véritables sanctions, pas juste une tape sur les doigts. Dans le pire des cas, le chercheur sera renvoyé parce that le dommage pour la réputation de la communauté scientifique aura été très important. »

una cita de Le Pr Bryn Williams-Jones

La universidad no interrumpe la sanción para imponer las sanciones que le imponen las sanciones contra los fondos insatisfechos de los bailleurs de los prises para regular los conflictos de interés.

Au Canada, les universités doivent relator toute l’information concerniente a los comités disciplinarios de las agencias federales y provinciales.

Le Secrétariat de la conduite responsable en recherche effectue ensuite une analysis des documents, sans toutefois refaire le travail du comité. Verifico que les faits sont bien rapportés et that des mesures ont été Prizes para corregir la situación.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.