L’armée de terre américaine va renvoyer les soldats refusant le vaccin contre le Covid-19

Ils présentent un risque «pour nos force armées et compromiso notre niveau de préparation», comentario la secretaria del ejército de Terre, Christine Wormuth.

Artículo redactado por

publicidad

Horarios de clases: 1 minuto

Près de trois après après l’US Navy, l’armée de Terre américaine annoncé qu’elle allait beginr à la renvoyer à la vie civile les soldats rechazó la vacunación obligatoria con le Covid-19. «Des soldats non-vaccines présentent un risque pour us force armées et compromiso notre niveau de préparation»la souligné la secrétaire à l’armée de Terre, Christine Wormuth, danos una comunicacion (Inglés) publié mercredi 2 febrero.

Más de 3 000 soldados pourraient ainsi être renvoyés à la vie civile, selon le communiqué de l’armée de Terre, que comptait 482 000 militaires in service actif fin 2021. En vigor desde el 26 de enero, seis oficiales de alto rango, no dos comandantes de bataillons – avaient été démis de leurs fonctions pour avoir refusé d’imposer le vaccin anti-Covid, et 3 073 soldats avaient reçu une «reprimenda» écrite pour avoir refusé de se faire vacunar. Les militaires renvoyés ne seront pas elegibles à une indemnité de départ, précise encore le communiqué. Les soldats qui avaient déjà entamé leur départ o qui sont proches de la retraite pourront bénéficier d’une eximition temporaire.

L’US Navy avait annoncé à la mi-octobre qu’elle renverrait à la vie civile les marins refusant le vaccin. Elle en el déjà renvoyé une quarantaine et le corps des Marines, qui est place sous l’authorité de la Navy, en la expulsión de más de 300. De toutes les branch de l’armée américaine, la Navy est celle qui a pris les Mesures les plus énergiques contre le Covid-19, en raison du danger posa par la promiscuité à bord des navires de guerre, notamment des sous-marins. Selon le Pentagone, quelque 97% de quelque 1,4 millones de soldados estadounidenses en servicio actif ont reçu au moins une dose.

READ  el gobierno sigue avanzando en el norte del país

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.