Los profesionales del transporte marítimo s’attendent à un geste du Maroc en échange du gaz

En España, las sociedades de transporte marítimo de les yeux rivés sur le Maroc. Ils veulent savoir si les ports de la péninsule Iberique seront preocupaciones par la réouverture from the 7th fevrier des frontières décidée par le gouvernement marocain.Madrid, para el ‘Clúster Marítimo Español (CME)’, que agrupa a las empresas operativas del sector, en l’honneur del ministro des Affaires étrangères.

Fidèle à la ligne de prudence qu’il s’est imposée depuis sa nomination en juillet à ce poste, José Manuel Albares a invitation to interlocuteurs à adresser plutôt cette question aux autorités marocaines. En represalia, si usted voulant rassurant, il s’est dit confident in a retour à la normal des l’été prochain avec l’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger voyageant vers le Maroc via les ports espagnols.

En attendant le mois de juin, des source de l’Autorité portuaire qui gère les ports de Tarifa et Algésiras ont indiqué ce vendredi au diario El País qu’elles n’ont pas été informées à ce jour par le Maroc de la reprise des connexions Maritimes pour les passers, from du lundi 7 février prochain.

Les Espagnols s’attendent à un renvoi d’ascenseur après le geste sur le gaz

A deux jours de cette échéance, les Espagnols s’attendent pourtant à un geste de reconnaissance de la parte de Rabat à la décision Prize par leur exécutif d’accéder favorablement à la requête marocaine pour bénéficier des installations espagnoles de regazéification du gaz naturel liquéfié ( LNG), acheté par Rabat y qui sera ensuite acheminé vers le royaume via le gazoduc Maghreb-Europe (GME).

READ  Cartelera completa para el GP de España, obligada a ampliar el aforo de sus gradas

De fuentes diplomáticas españolas confié a El País que «c’est la première fue después de nombreuses années que le Maroc demande une faveur à l’Espagne». Pour rappel, le ministère espagnol de la Transition écologique a confirmé, ce mercredi 2 février à Europa Press, avoir répondu «positively» à la demande du Maroc «from le soutenir to Guarantee sa sécurité energétique sur la base des Relations Commerciales, comme cela devrait être fait avec tout autre partenaire o voisin’.

Sur ce dossier, ce vendredi, Albares a refusé d’apporter plus detail aux membres du «Cluster Marítimo Español (CME)». Il ne dira pas si le gouvernement de coalition de gauche aurait au préalable informé l’Algérie de sa decision de répondre favorablement à la sollicitude marocaine. «Je ne vais pas expositor publiquement des questiones de Relations internationales d’une telle profondeur», respuesta al ministro des Affaires étrangères.

Comme à chaque sortie mediatique effectuée par Albares, il a été invité à donner des nouvelles sur l’état des Relations avec le Maroc. Sur a ton toujours aussi diplomate, il s’est felicité de la reprise du dialog more a reconnu qu’elle s’opère «probablement pas avec la rapidité qu’auraient souhaitée les journaux ou Twitter, mais elle est beaucoup plus solide qu’on ne peut l’imaginer», Ponente de Europa Press.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.