Open d’Australie: le voyage en Espagne qui pourrait coûter cher à Novak Djokovic

Le nº1 mondial a pu s’entraîner à huis clos ce mardi à Melbourne, más un mensonge sur ses documents de douane pourrait lui valoir une exclusion du territoire australien ce mercredi.

Tiempos de clase: 2 min

Lla saga de Djokovic vierte traje a Melbourne. Ce mardi, le nº1 mondial a pu à nouveau s’entraîner, à huis clos, sur la Rod Laver Arena, more il n’est toujours pas rassuré quant à son avenir sur le sol australien, le Minister de l’immigration se réservant le droit de la soumettre à une exclusion du territoire dans les prochains jours.

Le nouvel élément dérangeant, qui a fuité dans la presse australienne, montre que dans ses documents remis à la douane, Novak Djokovic responde «non» a la pregunta «avez-vous voyagé dans les deux semaines avant votre arrivée en Australie» (NDLR: c’était le 5 janvier dernier).

O, il apparaît sur différentes photos postées par Djokovic lui-même sur les réseaux sociaux, during cette period, qu’il n’est pas venu directement de Belgrade, où il était encore le 26 de diciembre. Il est arrivé d’Espagne, en fait, où il s’est entraîné avant de prendre le vol pour l’Australie le 4 janvier, via Dubai. Vídeo del 31 de diciembre del montre in train de s’entraîner au sportif centre de Puente Romano, en Marbella.

«Toute information fausse ou incomplète se considera para mí un civilement grave y punible» précise le document à remplir. Une fausse déclaration qui pourrait donc coûter cher à Novak Djokovic dont le dossier est évidemment épluché par les services d’immigration australiens.

READ  Niños en edad escolar maravillados con la empresa Un Chateau en España

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *