Reform du Travail: L’Espagne trouve un accord

Le gouvernement de gauche espagnol anoncé jeudi la conclusion d’un accord sur la réforme du marché du travail avec le patronat et les syndicats ouvriers, quelques jours avant la date butoir fixée par Bruxelles.

Dans un communication, le ministère du Travail a souligné qu’il s’agissait «d’un accord historic en matière de sociales qui permit l’homologation du marché du travail espagnol avec le marché européen.»

La minister du Travail, la communiste Yolanda Diaz, ajouté dans la presse : «C’est un jour historique pour les travailleurs et les travailleuses de notre pays.» C’est elle qui avait fait une priorité de cette réforme et avait piloté les negociations between le gouvernement, les syndicats et le patronat.

Sur son compte Twitter la minister s’est réjouie du travail mené par le gouvernement : «Nous terminons l’année 2021 en respectant l’engagement du gouvernement : un nouveau droit du travail qui récupère les droits en faveur du travail décent.»

L’accord a été conclus avec les dos principales organizaciones de empleados, la CEOE y la CEPYME (petites et moyennes entreprises), et avec les deux grands syndicats ouvriers, les Commissions ouvrières (CCOO) y l’Union générale du Travail (UGT) ) ).

Une Réforme à la complexe elaboration

L’objectif de cette réforme est de ‘mettre fin à la précarité et au travail temporaire généralisé sur le marché espagnol’, explicó Mme Diaz, quien también es vicepresidenta del gobierno y para que el acuerdo constituya una victoire politique.

«Ça a été plus difficile d’accoucher de cette réforme que de mettre au monde ma fille Carmela, ces 9 mois ont été très intensos», at-elle plaisanté dans une référence au fait que les négociations avaient débuté en mars.

En una serie de tweets, el ministro el baño évoque une partie des points de l’accord négocié, notamment le fait que «l’embauche sous CDI, qui octroie sécurité et tranquillité de l’emploi, will be à présent la règle et non plus la excepción». Aussi prometió «fuertes impuestos y sanciones» para los contraventores.

Le gouvernement de gauche de Pedro Sánchez et les partenaires sociaux étaient dans une veritable Course contre la montre : la Commission européenne réclamait cette réforme en échange du méga-plan de un vistazo europeo, no l’Espagne est l’un des principaux bénéficiaires avec 140 miles de millones de euros, et l’attendait pour la fin de l’année.

Le projet de loi issu desnegociations devrait être adopté mardi 28 de diciembre de 2021 lors du dernier Conseil des ministers de 2021.

READ  Drama y controversia en Master Chef

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.