El telescopio espacial Le James-Webb llega a destino

Presque un mois après son lancement, el telescopio espacial James-Webb para atteint son orbite finale, a 1,5 millones de kilómetros de la Terre, después de laquelle il pourra notamment permettre d’observer les premières galaxies de l’univers, para confirmarlo NASA lundi 24 janvier.

Il activé ses propulseurs à environ 20 heures afin d’atteindre le point de Lagrange 2 o «L2»ideal para observar el cosmos. « ¡Bienvenido a la Maison, Webb!s’est exclamé le patron de l’agence spacele américaine, Bill Nelson, dans un communiqué. Nous avons fait un pas de plus vers la mise au jour des mystères de l’univers. Et j’ai hâte de voir les premières nouvelles images de l’univers par Webb cet été ! »

A cette orbite minutieusement choisie, la Terre, le Soleil et la Lune se trouveront tous de l’autre côté de son pare-soleil, ce qui lui insurancera d’opérer dans l’obscurité et dans un très grand froid, indispensables à l’ étude des premiers rayonnements cosmiques via ses capteurs infrarouges.

también lea Article réservé à nos abonnés L’œil du James-Webb telescopio espacial s’est ouvert

C’est la troisième fois que le telescopio actionne ainsi ses propulseurs depuis son lancement à bord d’une fusée Ariane 5, el 25 de diciembre.

Une mission de vingt ans

La grande impetus fournie par la fusée used en effet été sciemment minimisée pour éviter que l’instrument dépasse son objectif, sans veritable espoir de retour, et il devait encore, par petites poussées sucesivos, s’y placer de lui-même.

La durée de la mission pourrait être de vingt ans, junto a Keith Parrish, l’un des responsables du projet. Une possibilité, qui n’est pas ensagée pour le moment, serait qu’une mission future aille dans l’espace pour le telescope en fuel.

READ  iPadOS 15: un concepto coherente que te hace querer

El telescopio James-Webb, dont le coût pour la NASA se estima en 10 mil millones de dólares, es l’un des équipements scientifiques les plus chers ever construits, comparable a son prédécesseur Hubble o l’immense accélérateur de particulas de l’Organisation européenne para la investigación nuclear (CERN).

Más tandis qu’Hubble était place en orbite autour de la Terre, Webb gravitera dans la zone de l’espace baptisée point de Lagrange 2, où les force d’attraction de la Terre et du Soleil sont contrebalancées par la force centrifuge du telescope, constante una trayectoria estable avec une moindre utilizacion de carburante.

En contacto permanente avec la Terre

El nuevo telescopio ne sera pas exacto en el punto L2 plus oscilador autour de lui en » aureola « a una distancia similar a la celda de la Tierra y de la Luna, se lon un ciclo de seis meses.

D’autres misiones espaciales en auparavant été placees sur L2, con el telescopio de infrarrojos espacial Herschel desarrollado por l’Agence espaciale européenne o un satélite de la NASA qui avait déjà pour objectif d’etudier le Big Bang.

La posición de James-Webb lui permettra également de rester en contacto permanente con la Terre par le Deep Space Network, una búsqueda de tres grandes antenas en Australia, España y California.

La NASA estrena debut en enero à déployer l’inmense miroir du telescopio qui lui permettra de recevoir des rayonnements émis par les premières étoiles et galaxies, formées il ya plus de 13,4 millards d’années, moins de 400 million d’années après le Big Bang.

Avec l’expansion de l’univers, cette lumière parcourt toujours plus de chemin pour atteindre l’observateur, et ce faisant elle « rojizo ». Comme le bruit d’un objet qui s’éloigne s’assourdit, l’onde lumineuse s’étire et pass from la frequence visible à l’œil nu à celle de l’infrarouge.

READ  La NASA demandada por Blue Origin para suspender el trabajo en SpaceX

explorador les exoplanetas

O, Webb, contrairement à Hubble, est équipé pour percevoir ces signaux infrarouges, ce qui lui permettra de voir non seulement des objets plus anciens, more aussi les nuages ​​​​de poussière interstellaire qui absorbente la lumière des étoiles et les cachent au consider de Hubble.

Il doit également faire un grand pas dans l’exploration des exoplanetes, en orbite autour d’autres étoiles que le Soleil. Il examinera leur atmosphere, enquête de conditions propices à l’aparition de la vie.

Prochaine étape: ses instrument scientifiques doivent encore refroidir avant d’être très précisément calibres. Ses estrenos imágenes devraient être transmisiones en juin o juillet.

Le Monde con AFP

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.